La certification OEA-full remise au manutentionnaire

L’autorisation combinée d’Opérateur économique agréé “Simplifications douanières” et “Sécurité et sûreté” (“OEA-Full”) a été remise par la douane au manutentionnaire PortSynergy-GMP.

Ce 13 février, une petite cérémonie était organisée dans les locaux de Générale de manutention portuaire (GMP). frédéric Lambert, directeur régional des douanes au Havre et Laurence coredo, adjointe au directeur interrégional des douanes de Normandie et ancienne cheffe du pôle d’action économique au Havre, remettaient à GMP la certification complète OEA-Full, “simplifications douanières” et “sécurité-sûreté”. Cette autorisation est valable pour l’ensemble de l’Union européenne, mais est élargie à différents pays en vertu des accords de reconnaissance mutuelle : la Chine, les États-Unis, la Suisse, la Norvège, Andorre et le Japon. “Cela nous apporte une reconnaissance des services des douanes, administration avec qui nous travaillons en réel partenariat et dans une vraie dynamique”, s’est réjoui christophe Vandecasteele, directeur général adjoint de GMP. En dehors de la facilitation des démarches douanières (allègement du nombre de contrôles, traitement prioritaire des opérations…), ce label apporte un avantage principal, selon Christophe Vandecasteele : “Il permet une dispense pour le dépositaire de la marchandise de constituer une garantie bancaire qui se chiffre à plusieurs dizaines de millions d’euros, ce qui représentait un risque financier très significatif”. GMP a en fait anticipé les nouveaux règlements européens, relatifs au Code des douanes de l’Union européenne (CDU), devant entrer en vigueur à partir de mai 2019 concernant les installations de stockage temporaire (IST) sous douane. “Nos clients peuvent venir en toute tranquillité, leurs marchandises ne seront pas bloquées”, résume Christophe Vandecasteele. L’audit a tout vérifié en 2018 : niveau de contrôle sur les
opérations et les mouvements de marchandises, respect des règlementations douanières, traçabilité des flux, compétences et qualifications professionnelles, existence de normes de sécurité et de sûreté, solvabilité financière de l’entreprise… Côté douane, cette certification “atteste de la performance de l’organisation mise en place”. Frédéric Lambert a rappelé le rôle de la douane : “Accompagner les entreprises dans leur développement économique et les aider à créer des emplois”. De son côté, Laurence Coredo conseille tous les détenteurs d’installations de stockage temporaire de s’engager dans cette démarche de dispense totale de dépôt de garantie, permettant de stocker des marchandises non Union, durant 90 jours, en suspension des droits et taxes.
Natalie castEtz // L’Antenne 18/02/2019